Rubens privé / Documents de vie et de mort - Exquisite Corpses / Erwin Olaf rend hommage au Comte d’Egmont

Rubens privé / Documents de vie et de mort - Exquisite Corpses / Erwin Olaf rend hommage au Comte d’Egmont

Expositions estivales au Château de Gaasbeek 01.07 - 26.08

Projet Rubens privé/ Documents de vie et de mort

Après le succès de Vanity Fair, l’expo du printemps passé présentant des œuvres de Thomas Lerooy et de Félicien Rops, le Château de Gaasbeek poursuit son exploration du thème de la vanité. Rien de plus éphémère que la vie. Le peintre baroque Pierre Paul Rubens (1577-1640) le savait bien. Il fit enregistrer par écrit ses souhaits pour sa vie avant et après sa mort.

Ce projet met à l’honneur deux pièces maîtresses de nos archives : le contrat de mariage et le dernier testament de Rubens. La compagnie de narration Shaved Monkey a créé spécialement pour cette exposition un projet multimédia qui redonne vie à deux manuscrits exceptionnels. Les détails sont agrandis et permettent de vivre une expérience audiovisuelle hors du commun. Le visiteur bénéficie donc d’une immersion unique dans la vie personnelle du grand maître flamand.

En collaboration avec le Rubenianum, Anvers

Exposition Exquisite Corpses / Erwin Olaf rend hommage au Comte d’Egmont

La mort est omniprésente dans l’histoire du château de Gaasbeek. Mais le malheur des uns a fait le bonheur des autres. Tel un phénix, le château a toujours su renaître de ses cendres. Cette vanité ou fugacité de la vie au château a été magnifiquement mise en images en 2012 par le grand maître de la photographie néerlandaise Erwin Olaf (°1959). Il a réalisé des photos inspirées de la peinture « Le dernier hommage aux comtes d’Egmont et de Horne » (1851) de Louis Gallait, qui représente le comte d’Egmont (1522-1568) décédé, l’un des plus illustres habitants du château.

Le Château de Gaasbeek reprend cette exposition à l’occasion de cette année sur le thème de la vanité. Les photos monumentales montrent l’entourage d’Egmont et la noblesse brabançonne qui lui rend une dernière visite. Erwin Olaf a ajouté quelques personnages féminins marquants, avec un clin d’œil à la marquise Arconati Visconti, dernière propriétaire du château. En outre, il a intégré la mode belge dans la scène principale et les portraits dérivés, avec des accessoires de Delvaux, Ann Demeulemeester, Jean-Paul Knott, Jean-Paul Lespagnard, Elvis Pompilio, Kaat Tilley, Dries van Noten, Wouters & Hendrix... A ne pas manquer: la grande vanité photographié par Olaf, construite autour du cœur du Comte d’Egmont, conservé dans une boîte en plomb.

 

Informations pratiques – du dimanche 1er juillet au dimanche 26 août 2018. Ouvert tous les jours de 10 à 18 h (dernière entrée à 17 h), fermé le lundi, ouvert les jours fériés. Les billets sont vendus au prix de 12 euros, tarif réduit et de groupe : 10 euros, 2 euros pour les moins de 18 ans, gratuits pour les enfants jusque 7 ans.

 

Pour toute information complémentaire concernant ce communiqué de presse, veuillez contacter Joke Beyl au +32 (0)2 531 01 36 ou par e-mail à l’adresse joke.beyl@cjsm.vlaanderen.be, www.kasteelvangaasbeek.be.

Contactez-nous
Joke Beyl Verantwoordelijke communicatie, Kasteel Van Gaasbeek
Joke Beyl Verantwoordelijke communicatie, Kasteel Van Gaasbeek
A propos de Château de Gaasbeek

Le Château de Gaasbeek se niche au creux des collines verdoyantes du Pajottenland, aux portes de Bruxelles. Ce château médiéval a eu une histoire mouvementée, puisque château-fort stratégique à l’origine, il est devenu au fil du temps une accueillante résidence d’été. L’un de ses plus illustres propriétaires fut le comte d’Egmont. Le bâtiment actuel a pris son allure romantique à la fin du dix-neuvième siècle grâce à l’excentrique marquise Arconati Visconti. Elle fit transformer son château en musée pour son immense collection d’art et en fit un décor historique dans lequel elle aimait à se déguiser en page. Le château de rêve ainsi créé par ses soins a aujourd’hui encore quelque chose d’une machine à remonter le temps. Le décor historique qui y a été reconstitué sert d’écrin à quantité de tapisseries, tableaux, meubles, statues et autres objets précieux.

Une visite du château est un festin pour tous les sens. Nous nous efforçons qu’elle soit aussi une expérience inoubliable pour les visiteurs. Des expositions d'art contemporain visant à éclairer le patrimoine historique à la lumière de la créativité contemporaine vous transportent à chaque fois dans un décor différent.

Le parc du château avec ses arbres ancestraux, ses étangs, ses drèves, ses sentiers sinueux et les petits bâtiments historiques, est le lieu idéal pour un moment de détente. Le jardin-musée, où sont cultivées des variétés anciennes de fruits et de légumes, est unique en son genre.

Château de Gaasbeek
Kasteelstraat 40
1750 Gaasbeek (Lennik)